Crédit de construction

Crédit de construction ou comment accéder à la maison de vos rêves

  • 04.11.2019
  • Laura A.
  • Temps de lecture: 5 min.

Avant de pouvoir organiser la crémaillère, il faudra bien entendu non seulement construire mais aussi et surtout financer ce beau projet. Pour ce faire, un crédit de construction peut être la solution. Tout ce que vous devez savoir à ce sujet vous sera expliqué dans cet article.

Qu'est-ce qu'un crédit de construction?

Un crédit de construction est une forme spéciale de crédit qui s'apparente à une hypothèque. Pour faire simple, on pourrait le résumer par les points suivants:

  • Un crédit de construction a pour but de vous aider à surmonter les phases d‘incertitude liée à la construction d'une maison.
  • Un crédit de construction est de nature temporaire et est ensuite converti en prêt hypothécaire.
  • Le taux d'intérêt d'un crédit de construction est similaire à celui d’un crédit en compte courant.
  • Un crédit de construction coûte plus cher qu'une hypothèque.

Comment fonctionne un crédit de construction en Suisse?

Vous voulez construire votre propre maison? Il est plutôt rare d’avoir l'argent nécessaire de côté pour tout payer de votre poche. Si vous vous dites: « Pas de problème, il y a des hypothèques pour ça! », vous êtes déjà bien informé(e) à ce sujet. Mais malheureusement, ce n'est pas si simple. Pour que vous puissiez contracter une hypothèque, votre institut de crédit doit pouvoir estimer de manière fiable la valeur de votre bien. Pour votre projet de construction, votre banque devra évaluer la valeur finale de votre maison en fonction du terrain et des quelques plans de construction établis par votre architecte. Cela n’est pas assez concret pour elle; c'est pourquoi il existe une alternative à l’hypothèque: le fameux crédit de construction.

Le crédit relais

Un crédit de construction sert de solution provisoire pour la phase de construction. Avant l'octroi du crédit, vous devez passer par le même processus que lorsque vous voulez prendre une hypothèque. La banque examinera votre situation financière et votre projet de construction à la loupe. Car le taux d’endettement et le taux d'avance sont autant de critères que vous devrez remplir, comme dans le cas d’une hypothèque. Sur la base de ces calculs, une limite de crédit que vous ne pourrez pas dépasser pendant toute la phase de construction sera fixée.

Compte courant pour la construction de votre maison

D’une certaine manière, le crédit de construction ressemble à un compte courant. Une limite de crédit maximale est fixée. Les intérêts ne sont payés que sur la partie que vous utilisez. Le taux d'intérêt varie entre 1,5 % et 2,5 % selon les établissements. A cela s'ajoute une commission de crédit d'environ 0,25 %. Donc, même si vous payez un peu plus que pour une hypothèque à taux fixe ou une hypothèque Libor, ce ne sera que sur un petit montant seulement. Cependant, le montant de votre crédit augmente à mesure que la construction progresse, car de plus en plus de factures doivent être payées.

Fonds propres et crédit de construction

Dans le cas d'une construction neuve ou d'un projet de rénovation, les contributions personnelles peuvent être comptabilisées comme fonds propres. Cela comprend, en fonction de votre expérience, des activités telles que la peinture ou des travaux plus importants. La limite maximale de ces contributions personnelles est de 15 % du coût total de la construction. Si vous n'avez pas le savoir-faire nécessaire, mais que vous possédez peut-être déjà un terrain, vous pouvez également l'inclure dans les fonds propres dans le cadre de la construction de votre maison. Si vous n'êtes ni propriétaire foncier ni bricoleur, vous ne pourrez alors pas échapper à l’ordre suivant: travailler, économiser, construire.

Les factures sont payées par la banque

La construction d'une maison implique de nombreux ouvriers, un notaire, un architecte et de nombreux autres corps de métier qui vous accablent de factures. Mais avec un crédit de construction, vous pouvez gérer cela calmement et transmettre le tout à votre banque. Cette dernière effectue les versements pour vous et les débite directement de votre compte de crédit de construction. Elle contrôle ainsi que les dépenses profitent réellement à la construction de votre maison.

La transition vers une hypothèque

Au plus tard lorsque votre construction sera terminée, vous et votre banque saurez combien la maison a réellement coûté. Comme le crédit de construction est beaucoup plus cher et ne peut être utilisé qu'à titre de solution temporaire, il sera alors temps de le convertir en hypothèque. Vous aurez le choix entre différents modèles hypothécaires: l’hypothèque à taux fixe, l’hypothèque Libor ou l’hypothèque à taux variable. Afin de réduire les coûts dès la phase de construction, la consolidation partielle peut aussi être une option. Cela semble compliqué au premier abord mais c'est finalement assez simple à comprendre.

Qu'entend-on par consolidation partielle?

Supposons que vous ayez déjà utilisé plus de la moitié de votre crédit et que vous êtes encore en pleine phase de construction. Vous pouvez alors déjà convertir une tranche en hypothèque pour un montant maximum équivalent à ce montant. Ceci est associé à un certain risque résiduel, car votre banque peut toujours s'opposer à un financement définitif une fois les travaux achevés et vous devrez alors annuler la consolidation partielle.

Crédit de construction ou hypothèque?

Un crédit de construction n'a de sens pour vous que si vous construisez une nouvelle maison ou si vous envisagez une rénovation. Sinon, vous paieriez trop cher à long terme par rapport à une hypothèque et vous n’utiliseriez pas cette forme de crédit à bon escient. Etant donné qu'un crédit de construction a un caractère temporaire et comprend une surveillance des coûts limite – ce qui va de pair avec de nombreuses tâches administratives – cela représente un défi pour de nombreuses institutions financières. C’est la raison pour laquelle le crédit de construction n'est pas proposé par toutes les banques ou compagnies d'assurance.

Cas particulier avec les entreprises générales de construction

Si vous réalisez votre projet de construction avec une entreprise générale, vous n'avez pas besoin de contracter un crédit de construction. La raison? L'entreprise générale, contrairement à l'architecte, vous indiquera exactement le coût de votre projet. Elle construira votre maison à un prix fixe et se chargera elle-même de coordonner les artisans ainsi que de leur rémunération. Ce prix fixe vous permet, à vous et à votre banque, d'obtenir un financement à long terme à un stade précoce et de contracter directement une hypothèque. Afin de réduire les coûts, vous pouvez diviser le paiement de votre hypothèque en plusieurs tranches, dont le montant correspond approximativement à l'état d’avancement de la construction.

Nous espérons que votre rêve de construction est maintenant un peu plus concret. Si vous avez d'autres questions concernant les prêts à la construction ou les hypothèques, n'hésitez pas à nous contacter. Vous trouverez ci-dessous notre adresse e-mail et notre numéro de téléphone.

Calculez votre hypothèque

Vous cherchez une hypothèque pour votre nouveau bien immobilier? Dans ce cas, vous êtes au bon endroit. Ici, vous pouvez calculer votre hypothèque en ligne. Rien de plus simple!

Comparer les offres