augmenter hypothèque FinanceScout24

Ce que vous devez savoir si vous souhaitez augmenter votre hypothèque

  • 04.11.2019
  • Laura A.
  • Temps de lecture: 4 min.

En tant que propriétaire, vous devrez toujours investir dans votre bien immobilier – que ce soit pour de simples travaux de rénovation ou pour un projet plus important tel qu'une véranda. Pour ce faire, vous pouvez augmenter votre hypothèque. Voilà ce à quoi vous devrez prêter attention.

Rénover, restaurer, moderniser? Tout d'abord, augmenter l'hypothèque!

comme vous entretenez régulièrement votre voiture ou prenez rendez-vous chez le dentiste pour un examen annuel, vous devez également prendre soin de votre maison, ce qui implique des investissements réguliers. Rénovation, restauration et modernisation ne sont pas à loger à la même enseigne. Les rénovations traitent les dommages mineurs causés par les conditions météorologiques alors que les restaurations vont, elles, un peu plus loin, puisqu’elles incluent aussi des mesures qui affectent la structure du bâtiment. La discipline suprême reste la modernisation, qui consiste, par exemple, à améliorer l'isolation thermique. Mais si repeindre quelques murs de la maison coûte relativement peu cher, la facture peut être salée pour des travaux de rénovation importants. Alors avant d’utiliser tout l’argent économisé pour vos prochaines vacances dans de nouvelles fenêtres, vous pouvez simplement augmenter votre hypothèque.

Lorsque vous augmentez votre hypothèque, tenez compte du taux d'avance et du taux d'endettement

L'hypothèque est une forme particulière de crédit et ne peut être utilisée que pour l'achat ou la construction d'un bien immobilier. Toutefois, cela comprend également les travaux que vous effectuez sur votre propriété. Donc, si vous prévoyez d’autres dépenses importantes pour votre chez-vous, vous pouvez demander à votre banque si elle peut vous accorder l'argent dont vous avez besoin sous forme d'hypothèque. La procédure sera similaire à celle de votre première demande d'hypothèque. Vous devrez présenter une demande de financement contenant tous les documents importants concernant votre projet. Il s'agit principalement des plans de construction décrivant ce que vous avez l'intention de faire et d'une liste des coûts pré-budgétés.

En outre, la banque doit avoir un aperçu de vos finances actuelles, c'est pourquoi il est préférable de joindre une fiche de salaire et votre dernière déclaration d’impôts. La banque va alors procéder de la même manière que la première fois: elle vérifie le projet, réévalue la valeur de la propriété et calcule si vous pouvez couvrir le paiement des intérêts supplémentaires générés par l'augmentation de votre hypothèque. Le taux d'avance et le taux d'endettement doivent toujours être conformes à la loi c’est-à-dire que le taux d'avance ne doit pas dépasser 80 % et le taux d'endettement toujours être dans les clous. Si tout est en ordre, vous pourrez alors commencer vos travaux de transformation. Si ce n'est pas le cas, il se peut que vous ne receviez pas d'argent et deviez payer un supplément.

A chacun-e ses tâches!

Comment l’augmentation d’hypothèque peut-elle se retourner contre vous?

Comme mentionné précédemment, la banque réévaluera votre propriété dès lors que vous lui ferez parvenir une demande de crédit pour entreprendre des travaux. Vous vous tirez peut-être une balle dans le pied si la banque estime votre propriété à une valeur inférieure à sa valeur initiale. Cela peut malheureusement vraiment arriver… Si, par exemple, une centrale nucléaire est construite dans votre voisinage, la valeur de votre propriété diminuera considérablement. 

Supposons que votre maison valait 1 million de francs à l'époque et que votre hypothèque était de 750'000 francs. Cela signifie que le taux d'avance sur votre propriété est de 75 %, ce qui est dans la limite des 80 % autorisés. Maintenant vous soumettez une demande de financement afin de réaliser quelques travaux. La banque réévalue votre bien qui n'aura plus qu'une valeur de 900'000 francs.  Comme votre hypothèque est de 750’000 francs, vous vous retrouvez soudainement avec un taux d'avance de 83 %. C'est tout simplement interdit! La banque refusera donc l'augmentation de l'hypothèque et exigera en même temps que vous amortissiez les 3 % excédentaires. Dans le pire des cas, l’augmentation d’hypothèque ne vous sera pas accordée et vous devrez payer quelques milliers de francs en plus. Joli cadeau!

Vous pouvez éviter ce genre de surprises désagréables en faisant estimer votre bien à l'avance par un expert indépendant. La banque n’en saura rien et vous pourrez ainsi déjà voir si augmenter votre hypothèque est une bonne idée ou si vous devriez plutôt y renoncer.

Augmenter son hypothèque devient difficile à l'âge de la retraite

Les banques sont plus réticentes à augmenter les hypothèques à l'approche de l'âge de la retraite. Il y a deux raisons à cela: premièrement, l'hypothèque doit être amortie à 65 % d'ici là. Si vous voulez augmenter votre hypothèque peu de temps avant votre retraite, vos paiements annuels augmenteront considérablement car ce montant doit être remboursé avant l'âge de la retraite. De ce fait, vous pouvez facilement déduire la raison n°2: le montant de votre pension doit toujours rester dans le cadre du taux d'endettement. Si cela fonctionne mathématiquement, rien ne s'oppose alors à l'augmentation de votre hypothèque. Essayez le calculateur d'hypothèque et vous verrez ce qui est à votre portée.

Maintenant, plus aucune question concernant l'augmentation de votre hypothèque ne devrait rester sans réponse. Si vous êtes actuellement confronté à d'autres défis en matière d'hypothèque ou si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone.

Trouvez votre financement à l’aide du calculateur d’hypothèques

- Calculez votre hypothèque. C’est tout simple!

- Nous vous soumettons une offre sans engagement

- Vous n’avez plus qu’à faire votre choix et vous pourrez bientôt vous détendre dans votre chez-vous

Comparer les offres