Assurer son hypothèque contre les risques

Quelle assurance pour mon hypothèque?

  • 04.11.2019
  • Laura A.
  • Temps de lecture: 5 min.

Quand on parle d’hypothèques, il s'agit souvent de grosses sommes d'argent. Et qui dit montants importants, dit risques importants. C’est pourquoi il est important d’être conscient(e) des dangers potentiels et de savoir les éviter.

Quels sont les risques pour mon hypothèque?

Avec une hypothèque, vous prenez un engagement à long terme de plusieurs centaines de milliers de francs. La vie, elle, est imprévisible: moments de bonheur et coups du sort vous touchent généralement de façon inattendue. Certains de ces tournants peuvent représenter un risque pour votre hypothèque, surtout lorsqu’il s’agit des cas suivants:

  • un accident vous empêche, vous ou votre partenaire, de continuer à travailler
  • une maladie grave vous empêche de travailler pendant plusieurs mois
  • une perte d’emploi inattendue entraînant le chômage
  • un décès dans la famille entraîne des conséquences financières importantes

En quoi mon hypothèque est-elle affectée?

Si vous contractez une hypothèque, la banque examinera de près votre situation financière. Elle vérifiera si vous avez suffisamment de capital et de revenus pour payer votre maison ou votre appartement. Dans le jargon technique, il s'agit du taux d'avance et du taux d'endettement. Le taux d'avance est le rapport entre l'hypothèque et le prix d'achat. La limite maximale est de 80 %. Le taux d'endettement fait référence à la proportion de vos dépenses pour votre maison par rapport à votre revenu. En règle générale, les frais d'intérêts hypothécaires, les frais annexes et les remboursements de votre hypothèque ne doivent pas dépasser un tiers à long terme, de sorte à ce que vous ayez encore suffisamment d'argent pour subvenir à vos besoins.

Vous pouvez faire le calcul vous-même avec notre calculateur d'hypothèque. Il vous permet de calculer, sans engagement, différents scénarios et de savoir jusqu'à quel niveau de revenu vous pouvez vous permettre de payer votre hypothèque.

Ce que vous pouvez découvrir de manière ludique grâce à notre calculateur d'hypothèque sera vérifié par votre banque à intervalles réguliers. Si vous ne pouvez plus travailler ou qu'un des emprunteurs décède, cela va souvent de pair avec une baisse des revenus et augmente ainsi le risque pour votre organisme de crédit que vous ne soyez plus en mesure de payer vos intérêts hypothécaires. Si votre taux d’endettement dépasse le seuil critique d'un tiers en raison de ces pertes de revenu, la banque peut refuser de maintenir votre hypothèque. Si vous ne trouvez pas d'autre prestataire de crédit, vous devrez vendre votre maison ou votre appartement plus ou moins volontairement afin de rembourser votre hypothèque. Dans le pire des cas, la banque peut même faire usage de son droit d'exploitation et vendre votre propriété par ses propres moyens.

Quelles sont les possibilités de couverture?

Mais ne vous inquiétez pas! Si vous ne voulez pas confier votre avenir financier au hasard, plusieurs options s'offrent à vous. Certaines banques vous proposeront une assurance lors de la signature de votre crédit hypothécaire qui couvre les cas de chômage, l'invalidité et le décès. La prime comprend une pension et une protection financière de sorte à ce que les personnes concernées puissent garder leur maison et l'hypothèque le cas échéant. Mais la plupart des banques préfèrent ne pas s’en occuper elles-mêmes et laisser cela aux compagnies d'assurance.

Plutôt deux fois qu’une! :)

Si vous deviez alors perdre votre emploi de façon inattendue, cette assurance prendrait donc en charge votre taux hypotécaire. Cependant, il faut savoir qu’elle reste coûteuse et ne couvre qu’une certaine période de temps. De plus, si vous vous retrouvez au chômage par votre propre faute ou parce que vous avez démissionné, l’assurance ne fonctionnera, bien souvent, pas.

L'option assurance vie

Je vous recommande de couvrir votre hypothèque en assurant, de manière générale, votre avenir financier. L'assurance vie est pour cela une option intéressante. En la matière, deux possibilités s’offrent à vous: l’assurance vie risque pure ou l’assurance vie mixte. L’assurance vie risque pur vous permet de vous assurer contre la perte de revenus due à un accident ou à une maladie et de couvrir le risque financier en cas de décès.

Avec une assurance vie mixte, vous couvrez ces mêmes risques, mais vous constituez parallèlement un capital d'épargne. Vous avez également droit au capital épargné si un coup du sort devait vous frapper. Cette assurance a donc le caractère d'un produit de prévoyance et est rattachée au 3ème pilier, c’est-à-dire à l'épargne retraite volontaire.

Assurance vie et hypothèque

Avec les deux options d'assurance, vous prenez des précautions afin de pouvoir conserver votre maison et votre hypothèque. La baisse de revenu due à une invalidité ou à un décès est ainsi amortie par une pension ou un versement unique de capital. Cela vous permet de continuer à répondre aux exigences en matière de taux d’endettement.

Comme pour tout produit d'épargne 3, vous pouvez également déposer comme garantie supplémentaire pour votre hypothèque des assurances vie mixtes, c'est-à-dire des polices d'assurance vie avec cotisation d'épargne. Il est même possible d'effectuer des amortissements indirects de cette façon. Ceci fonctionne comme suit: au lieu de rembourser votre dette directement, vous versez régulièrement un montant sur votre assurance vie mise en gage. Comme la part de l'épargne augmente, la sécurité de la banque augmente automatiquement elle aussi. Vous pouvez ainsi réduire vos charges fiscales, subvenir à vos besoins pour la troisième période de votre vie et vous protéger contre les événements imprévus. Vous faites donc d'une pierre trois coups.

Optimiser les taux d'intérêt grâce à l'assurance vie

Si cela ne vous suffit pas, voici une quatrième raison: en souscrivant et en mettant en gage une police d'assurance vie mixte, vous augmentez votre solvabilité en tant que client hypothécaire pour la banque ou la compagnie d'assurance. Il est fort possible qu'ils vous récompensent par un rabais sur vos intérêts. Si vous souhaitez contracter une hypothèque et choisissez une compagnie d’assurance en tant que partenaire de crédit, vous pouvez alors combiner cela avec la souscription à un contrat d'assurance vie. Peut-être vous fera-t-on alors une faveur sur les taux d’intérêt. Et même si ce n'est pas le cas, au moins vous aurez tout au même endroit.

Comme vous pouvez le constater, il peut être utile d’assurer votre hypothèque et surtout votre avenir financier. Si vous souhaitez en savoir plus sur les hypothèques en général, vous trouverez de nombreux articles intéressants sur notre plateforme. Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail ou par téléphone.

Comparez les hypothèques en ligne: c’est tout simple!

Vous en avez assez de vous perdre dans la jungle hypothécaire? Ici, vous pouvez comparer les hypothèques directement en ligne – simplement, étape par étape, sans aucune confusion.

Comparer les offres