Conduite accompagnée - Financescout24

Assurance voiture pour la conduite accompagnée

  • 14.01.2020
  • Amelia L.
  • Temps de lecture: 3 min.

Vous avez l’examen théorique en poche? Bravo! Vous avez donc maintenant deux ans pour vous préparer à l’examen pratique. La meilleure façon d’y parvenir est de combiner les leçons de conduite et la pratique privée. Ici, vous apprendrez ce à quoi il faut faire attention si vous conduisez sans instructeur de conduite professionnel.

La conduite accompagnée permet de faire des économies

Tout début est difficile - et les élèves conducteurs sont bien placés pour le savoir. Le démarrage n’est pas facile, et en tant que nouveau conducteur, il est normal que vous fassiez encore de temps en temps caler le moteur. Courage, ce n’est qu’en forgeant qu’on devient forgeron. C’est pourquoi il est important de ne pas abandonner tout de suite, mais de continuer à perfectionner votre technique de conduite. Toutefois, vous ne devez pas nécessairement le faire avec un moniteur de conduite: dès que vous vous sentez suffisamment sûr(e) au volant, vous pouvez également vous exercer sur route avec une personne privée. Cela vous fera économiser beaucoup d’argent - mais il y a certaines choses que vous devrez impérativement respecter.

Vérifiez les assurances avant de commencer la conduite accompagnée

Avant même de monter dans la voiture, vous devriez vérifier ce qu’il en est en termes d’assurance. Tout d’abord, la voiture que vous voulez conduire doit avoir une assurance responsabilité civile automobile - ceci est obligatoire pour toutes les voitures. Il faut toutefois prêter attention à certains aspects, surtout en ce qui concerne la conduite accompagnée. Il est important que votre assurance responsabilité civile privée comporte la clause supplémentaire «Conduite du véhicule d’un tiers». Si vous faites la conduite accompagnée avec un ami ou un parent et que vous touchez accidentellement un autre véhicule, l’assurance responsabilité civile automobile couvre les dommages causés à l’autre véhicule, mais pas ceux du véhicule que vous conduisez. C’est pourquoi vous avez besoin de la couverture supplémentaire «Conduite du véhicule d’un tiers» dans votre propre assurance responsabilité civile privée. Mais attention: si le propriétaire du véhicule vit dans le même foyer que vous - par exemple votre père ou votre mère - cette couverture ne s’applique généralement pas non plus. Dans ce cas, l’assurance casco complète serait la seule option économique si vous ne voulez pas payer les dommages de votre propre poche.

Conditions requises pour la conduite accompagnée

Bien sûr, vous devez avoir un permis d’élève conducteur valide. Il vous sera remis lorsque vous aurez réussi l’examen théorique. À partir de ce moment, il est valable pour 24 mois et ne peut être ni interrompu ni prolongé.

Les autres usagers de la route doivent pouvoir reconnaître que vous êtes encore un conducteur débutant. Vous devez donc toujours mettre un “L” blanc sur fond bleu à l’arrière de la voiture que vous conduisez (on le trouve pour pas cher dans de nombreux magasins et boutiques en ligne). Et n’oubliez pas de l’enlever dès que vous n’êtes plus au volant.

Bien entendu, vous devez être physiquement et mentalement en état de conduire un véhicule, sinon non seulement vous vous mettez en danger, mais vous mettez également les autres usagers de la route en danger. Si vous êtes ivre, fatigué(e) ou malade (la liste n’est pas exhaustive), vous n’avez rien à faire derrière un volant!

Vous n’êtes jamais autorisé(e) à conduire seul(e), mais uniquement en compagnie d’une personne adulte qui satisfait aux critères suivants :

  • Elle doit être âgée de 23 ans révolus et être titulaire du permis de conduire (définitif) de la catégorie de véhicule concernée depuis au moins trois ans.

  • En outre, cette personne est tenue de veiller à ce que vous respectiez le Code de la route et que la sécurité soit garantie. Pour cette raison, elle doit également être assise de manière à pouvoir atteindre le frein à main à tout moment.

  • De plus, l’aptitude à conduire de cette personne est également obligatoire, c’est pourquoi, tout comme vous, elle ne doit pas être sous l’influence de l’alcool ou de médicament.

Ne pas oublier non plus que le permis d’élève conducteur n’est valable qu’en Suisse: pour les vacances en famille en Toscane, vous devez laisser conduire vos parents, même si votre permis d’élève conducteur est valable. Par contre, le nombre de passagers qui peut vous accompagner est illimité (sans naturellement dépasser le nombre de passagers autorisé pour le véhicule).  Vous pouvez donc emmener un ou deux copains avec vous pour leur montrer vos prouesses au volant.

Une dernière remarque: Certains conducteurs se comportent comme s’ils étaient nés avec un volant dans les mains. Lorsqu’ils voient votre L bleu, ils n’ont aucune compréhension pour votre conduite encore quelque peu hésitante, mais klaxonnent, essaient de vous doubler et sont excédés. Ne vous laissez pas décourager par de tels individus: eux aussi ont commencé à un moment donné et devraient en fait savoir qu’un tel comportement n’est pas vraiment constructif. Allez, ne vous inquiétez pas, bon voyage et rock’n’roll à l’examen pratique! ;-)

Calculer votre assurance auto

Vous avez une nouvelle voiture? Félicitations! Il ne vous manque maintenant plus qu’une assurance auto sur mesure.

Comparer les offres