Assurance auto pour les frontaliers travaillant en Suisse

Tout savoir sur l’assurance auto pour les frontaliers travaillant en Suisse

  • 26.02.2020
  • Amelia L.
  • Temps de lecture: 3 min.

Vous vivez dans un pays frontalier et vous avez trouvé un nouvel emploi en Suisse? Félicitations! Mais avez-vous réfléchi à la manière dont vous vous rendrez sur votre nouveau lieu de travail? En effet, si vous avez l’intention de vous rendre au travail en voiture, vous devez savoir à quoi vous attendre.

Tout comme dans l’Union Européenne, l’assurance responsabilité civile est obligatoire en Suisse

L’assurance responsabilité civile pour véhicule est obligatoire dans tous les pays de l’Union Européenne – et en Suisse aussi aucun véhicule n’est autorisé à circuler sans attestation d’assurance. Cette assurance couvre les dommages que vous avez causés à un autre véhicule, à une personne ou un objet avec votre voiture. Et voici maintenant la bonne nouvelle: supposons que vous habitez à Annecy, que votre véhicule y est immatriculé et que votre nouvel emploi est à Genève. Vous n’avez dans ce cas-là pas besoin de souscrire une assurance complémentaire en Suisse. Étant donné que l’assurance responsabilité civile auto française est largement standardisée dans l’UE, elle est également valable en Suisse (il en va bien entendu de même pour les autres cantons et pays frontaliers).

Les réglementations pour les assurances complémentaires suivent le même principe: elles ne sont pas plus obligatoires en Suisse que dans l’UE. Vous devez décider vous-même si et quand une casco complète ou partielle est pour vous judicieuse.

Selon l’Office fédéral de la statistique, il y avait environ 328 000 frontaliers travaillant en Suisse à la fin de 2019.

Vignette et permis de conduire

En tant que frontalier, vous n’êtes pas tenu d’immatriculer ni d’assurer votre voiture en Suisse. Toutefois, dès que vous empruntez les routes ou les autoroutes suisses (signalées par des panneaux verts en Suisse), vous devez payer une redevance pour leur utilisation. Pour ce faire, vous achetez un autocollant à la douane, appelé vignette, et vous le collez à l’intérieur du pare-brise, derrière le rétroviseur intérieur. C’est pour ainsi dire le reçu qui prouve que vous vous êtes acquitté de la taxe. La vignette est valable pour la période allant du 1er décembre précédant l’année de validité au 31 janvier de l’année suivant l’année de validité (la vignette de 2020 est donc valable de début décembre 2019 à fin janvier 2021).

En tant que frontalier, vous pouvez également conserver le permis de conduire de votre pays d’origine tant que vous ne vous déplacez pas en Suisse en voiture à des fins commerciales. Dans ce contexte, la conduite commerciale signifie que les déplacements font partie de votre travail (par exemple, en tant que livreur ou représentant d’une compagnie d’assurance). Si cela vous concerne, je vous recommande de vérifier la situation auprès du bureau de la circulation routière compétent avant de commencer votre nouvel emploi. Toutefois, si vous travaillez dans un bureau, un garage ou autre et n’utilisez votre voiture que pour effectuer les trajets entre votre domicile et votre lieu de travail, vous n’avez rien d’autre à faire.

Il n’y a pas de quoi fouetter un chat, non? Par contre, si vous êtes étranger et que vous souhaitez importer une voiture de façon permanente en Suisse, la situation est un peu différente, vous devez malheureusement vous attendre à un peu plus de bureaucratie. Il est donc préférable de lire au préalable ces conseils sur l’assurance automobile pour les étrangers en Suisse, afin que tout se déroule sans aucun problème.