Assurance responsabilité civile privée

Quel est l’avantage réel de l’assurance Conducteur tiers?

  • 09.09.2021
  • Vincent R.
  • Temps de lecture: 3 min.

Si vous avez un accident avec une voiture que vous avez empruntée, cela peut vous coûter très cher. Si vous ne prenez le volant que de manière occasionnelle, il peut être alors judicieux de souscrire une assurance complémentaire pour la « Conduite du véhicule d’un tiers ». Je vais vous expliquer de quoi il s’agit.

L’assurance automobile est toujours en lien avec le véhicule et non le conducteur. Ainsi, si vous souscrivez une assurance casco complète pour votre voiture de sport, elle ne vous servira à rien si vous provoquez un sinistre avec la voiture d’un ami. C’est précisément pour ces cas-là qu’il existe une assurance pour la « Conduite du véhicule d’un tiers ». En Suisse, on parle généralement de l’assurance Conducteur tiers. Il s’agit d’une assurance complémentaire à l’assurance responsabilité civile privée. Elle couvre les dommages que vous causez à des véhicules que vous n’utilisez qu’occasionnellement. Dans cet article, je vais vous donner un aperçu des raisons pour lesquelles souscrire cette assurance peut en valoir la peine et vous expliquer les conditions que vous devez absolument connaître. 

Ces dommages sont couverts par l’assurance lorsque vous conduisez la voiture d’un tiers

L’assurance conducteur tiers couvre les frais qui vous incombent en cas d’accident avec une voiture empruntée. Leur montant dépend de l’assurance automobile du véhicule en question. En Suisse, une assurance responsabilité civile automobile doit être obligatoirement souscrite pour chaque véhicule. En cas d’accident, elle couvre tous les dommages causés à d’autres véhicules, personnes ou objets. Mais attention: les dommages au véhicule emprunté ne sont pas inclus. Et selon l’accident, ces frais peuvent s’élever à des milliers de francs. 

C’est là que l’assurance conducteur tiers entre en jeu: si aucune assurance complémentaire n’a été souscrite pour le véhicule emprunté, les frais de réparation nécessaires sont entièrement couverts par l’assurance conducteur tiers. Toutefois, il se peut que vous deviez quand même vous acquitter de la franchise qui est spécifiée dans les conditions du contrat.

La situation est différente si une police d’assurance casco complète a été souscrite pour la voiture empruntée. Cette assurance couvre les dommages causés au véhicule par des accidents dont vous êtes responsable. Peut-être pensez-vous maintenant que l’assurance du conducteur tiers devient superflue dans de tels cas? Et bien non! Si l’assurance casco complète couvre un dommage, une franchise est également due. De plus, dans de nombreux cas, les primes d’assurance casco complète augmentent après un accident, le degré de bonus étant recalculé. Les coûts liés à la franchise et à l’augmentation de la prime sont également couverts par l’assurance conducteur tiers. 

Conditions importantes pour l’assurance conducteur tiers en Suisse

L’assurance conducteur tiers ne couvre les dommages causés à un véhicule que si vous le conduisez de manière irrégulière. Qu’est-ce que cela signifie exactement? Les assureurs suisses astreignent toujours l’assurance Conducteur tiers à certaines conditions. Malheureusement, elles diffèrent d’une compagnie d’assurance à l’autre. Il est donc important d’étudier attentivement votre contrat avant de faire une virée avec la voiture de quelqu’un d’autre et de vous assurer que tout dommage sera réellement couvert.

La plupart des compagnies d’assurance suisses fixent le nombre maximum de jours par an pendant lesquels vous êtes autorisé à conduire la voiture d’une autre personne. Cette durée est souvent comprise entre 25 et 35 jours. Toutefois, certains assureurs limitent également le nombre de jours consécutifs pendant lesquels vous pouvez utiliser un véhicule emprunté à un tiers. Il est donc possible que les dommages ne soient plus couverts si vous roulez avec une voiture pendant plus d’une semaine d’affilée. Il est préférable de vérifier cela directement auprès de votre compagnie d’assurance. Si vous empruntez souvent le même véhicule, il est probablement plus judicieux de vous faire inclure dans l’assurance automobile du véhicule en question comme deuxième conducteur. 

L’assurance conducteur tiers n’est pas valable pour les offres officielles d’auto-partage (car sharing) ni pour les voitures de location à l’étranger. Dans la plupart des cas, cependant, des frais d’assurance sont inclus dans le prix de la location. Si vous conduisez une voiture empruntée à un tiers à l’étranger, l’assurance conducteur tiers est valable comme d’habitude. Dans de telles situations, il est toutefois recommandé d’avoir une autorisation officielle du propriétaire du véhicule, vous risqueriez sinon de vous retrouver dans une situation désagréable avec la police locale.

Un accident de voiture peut arriver à tout moment, surtout si vous conduisez un véhicule que vous ne connaissez pas bien. L’assurance conducteur tiers peut non seulement vous épargner de devoir faire face à des factures élevées, mais également des discussions désagréables avec le propriétaire du véhicule. Certaines polices de responsabilité civile privée incluent cette couverture dans la formule de base, mais beaucoup exigent que vous souscriviez une assurance complémentaire à cet effet. Vous pouvez comparer ici les meilleures offres d’assurance rc privée en Suisse et obtenir les devis correspondants: il vous suffit de renseigner quelques informations nécessaires au calcul de la prime et nous trouverons l’assurance rc idéale pour vous - avec ou sans assurance conducteur tiers, comme vous le souhaitez.

Trouvez l’assurance responsabilité civile qui vous convient

En seulement quelques clics, vous pouvez comparer les assurances responsabilité civile et trouver la meilleure offre.

Cliquez et trouvez!