Deux personnes analysent des graphiques

Faits intéressants sur le crédit privé en 2020, année marquée par la pandémie de coronavirus

  • 09.03.2021
  • Ben M.
  • Temps de lecture: 5 min.

2020 a été une année turbulente, voire historique: La pandémie de coronavirus et les mesures qui en découlent ont dominé de nombreux aspects de nos vies. Mais, comment le Lockdown & Cie ont influé sur le secteur suisse du crédit privé? Nous avons mené des recherches – et nous avons fait des découvertes extrêmement intéressantes.

Le crédit privé sert (comme son nom l'indique) à financer la consommation privée. Mais qui l'utilise le plus: les hommes ou les femmes? Dans quel canton demande-t-on les crédits les plus élevés? Et le coronavirus a-t-il vraiment joué un rôle si important?

Ces questions interpellent de nombreuses personnes ayant contracté un crédit privé ou qui s'y intéressent. C'est pourquoi nous sommes allés consulter nos spécialistes du crédit et leur avons demandé s'ils pouvaient nous fournir quelques faits intéressants. Ils l'ont fait – et voici les résultats:

Demandes de crédit en 2020 dans toute la Suisse

  • Le montant moyen des crédits demandés en Suisse est de 31‘593 CHF.
  • La plupart des demandes de crédit proviennent du canton de Zurich (18,0 % de toutes les demandes de crédit en Suisse), du canton de Berne (11,6 % de toutes les demandes de crédit en Suisse) et du canton d'Argovie (9,3 % de toutes les demandes de crédit en Suisse).
  • En moyenne, les montants de crédit les plus élevés sont demandés dans le canton de Zoug (37‘461 CHF), le canton de Zurich (35‘110 CHF) et le canton de Bâle-Ville (33‘339 CHF).
  • En moyenne, les montants de crédit les plus bas émanent du canton d'Uri (25‘091 CHF), du canton du Jura (28‘132 CHF) et du canton du Valais (28‘404 CHF).

Nos explications

Si nous comparons l'ensemble de la Suisse, il n'y a pas de surprise: les cantons de Zurich, de Berne et d'Argovie étant parmi les plus peuplés, il faut s'attendre à ce que la plupart des demandes de crédit y soient déposées. Les montants de crédit les plus élevés de Zoug, Zurich et Bâle-Ville peuvent être expliqués de façon logique: depuis des années, ils font partie des cantons ayant le produit intérieur brut par habitant (c'est-à-dire la production économique par personne) le plus élevé. C'est pourquoi les habitants de ces cantons sont également plus susceptibles de demander des crédits plus élevés.

Inversement, le même principe s'applique surtout aux cantons d'Uri et du Valais, qui comptent parmi les cantons dont le PIB par habitant est le plus faible – ce qui se reflète directement dans le montant moyen des crédits.

Demandes de crédit 2020 : Différences homme/femme

Différences générales homme/femme

  • L'âge moyen des demandeurs de crédits était d'à peine 37 ans, tant pour les hommes que pour les femmes.
  • Sur l'ensemble des demandes de crédit, 83,0 % ont été faites par des hommes et 17,0 % par des femmes.
  • Avec en moyenne 32'827 CHF, les hommes ont demandé un montant de crédit 28,34 % plus élevé que les femmes avec 25'578 CHF.

Différences géographiques homme/femme

  • En moyenne, les hommes demandent des montants de crédit plus élevés dans le canton de Zoug (40‘057 CHF), le canton de Zurich (36‘869 CHF) et le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures (35‘089 CHF).
  • En moyenne, les hommes demandent des montants de crédit plus bas dans le canton d'Uri (25‘412 CHF), le canton du Jura (27‘989 CHF) et le canton du Valais (29‘636 CHF).
  • En moyenne, les femmes demandent des montants de crédit plus élevés dans le canton de Glaris (31‘877 CHF), le canton de Bâle-Ville (29‘583 CHF) et le canton de Zoug (28‘880 CHF).
  • En moyenne, les femmes demandent des montants de crédit plus bas dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures (17‘138), le canton d'Uri (19‘697 CHF) et le canton de Neuchâtel (21‘521 CHF).

Différence homme/femme: données intéressantes spécifiques

  • Le canton de Glaris est le seul canton dans lequel le montant moyen des crédits des femmes (31‘887 CHF) est supérieur à celui des hommes (29‘899 CHF).
  • C'est dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures que l'on trouve le plus grand écart hommes-femmes: pour les femmes, c'est le canton avec le montant de crédit le plus bas, mais pour les hommes, c'est le canton avec le troisième montant de crédit le plus élevé.
  • Si l'on divise par code postal, seulement 57 localités/districts (sur un total de 3'032 où des demandes de crédit ont été faites) ont reçu plus de demandes de crédit de la part de femmes que d’hommes, soit 1,9 % (il y a 4'405 codes postaux en Suisse).
  • Par rapport à la Suisse, la principauté de Liechtenstein est extrêmement réticente en matière de demandes de crédit. En effet, le montant moyen des crédits demandés est seulement de 18‘422 CHF – et pendant toute l'année 2020, pas une seule demande de crédit n'a été faite par une femme.

Nos explications

Le crédit privé suisse est à l'évidence encore une affaire à dominante masculine – les différences dans le nombre de demandes de crédit ainsi que dans le montant du crédit sont notables. 

Mais ce phénomène s'explique aussi, au moins dans une certaine mesure, par une réalité sociale: en raison des inégalités salariales, les femmes n'ont généralement pas les mêmes possibilités en matière de demande de crédit privé, car elles gagnent souvent moins. Bien entendu cela a un impact direct sur leur solvabilité, c'est pourquoi tant les demandes que les montants demandés sont sensiblement inférieurs chez les femmes.

En raison de l'évolution socioculturelle et du nombre croissant de familles monoparentales, il faut s'attendre à ce que les demandes de crédit effectuées par des femmes augmentent à moyen terme.

Les effets du coronavirus sur la demande de crédit en 2020

  • Début 2020, le coronavirus ne touche pas encore la Suisse: les gens ont des projets, c'est pourquoi le montant moyen des crédits demandés a augmenté de 11,74 % en février (par rapport au début d'année).
  • Cependant, lors du confinement, ces projets ont dans un premier temps été mis en attente: en mars et avril, le montant moyen demandé a diminué jusqu'à 2,81 %. 
  • Cependant, fin avril/début mai, il y a eu les premiers assouplissements: le montant moyen des crédits demandés a alors brusquement augmenté de 15 %. 
  • C'est surtout à l'automne que cela devient intéressant: à partir de septembre, le montant moyen des crédits demandés ne diminue pas comme lors du premier confinement, mais il augmente nettement jusqu'à la fin de l'année (19 % en septembre, 17 % en octobre, 21 % en novembre, 24 % en décembre).

Nos explications

L'augmentation du montant des crédits en hiver 2020 est probablement due au fait qu'en raison des incertitudes liées à la pandémie au printemps et en été, de nombreux investissements ont d'abord été reportés et n'ont été réalisés que peu de temps avant Noël.

Cette évolution a probablement aussi été favorisée par le fait que certaines banques ont quelque peu assoupli leur politique restrictive pendant les mois d'hiver.

Contracter votre crédit: comparez les prestataires suisses directement en ligne

Vous souhaitez faire une demande de crédit en Suisse? Nous allons vous y aider! Comparez en quelques clics les conditions des différents prestataires en Suisse et demandez votre crédit très simplement en ligne.

Cliquez et trouvez!